Eclats de Rue – Projet PDF

Eclats de Rue : comme un festival annuel des arts de la rue à Caen, et qui cette année interroge particulièrement la place des femmes dans l’espace public. Dès l’ouverture au travers d’une carte blanche à un collectif (Projet.PDF) en résidence pour un travail de création en cours.

Extrait du programme d’Eclats de Rue

[Des femmes, nombreuses, qui se portent, voltigent, et donnent corps par leur pratique acrobatique à la sororité, la solidarité, le dépassement de la peur, l’effort physique ; des acrobates qui bousculent les codes classiques du rapport artistes-publics, et questionnent les stéréotypes autour des corps et des rôles dits féminins, portées par une énergie collective, sensible et explosive.
Ce n’est pas un spectacle, c’est un événement !
]

Quelques photos de moments de répétitions, là où au coucher du soleil des dizaines de hannetons se mettent à voler dans tous les sens.

Métamorphoses – L’ORN au Trident (Cherbourg)

L’Orchestre Régional de Normandie en répétition à Cherbourg dans la salle du Trident, belle salle à l’Italienne, boiseries dorées, loges, escaliers en colimaçon, vitres au verre irrégulier….

Superbe musique, interprétée avec beaucoup d’énergie et de précision, photographier ces moments de travail, d’ajustements, de construction d’une œuvre, assister à un travail de création est un privilège….

« Métamorphoses » au Trident Scène Nationale, la dernière création de Régis Huby pour 32 musiciens dirigés par Jean Deroyer.

Le 7 Péchés capitaux

Au Théâtre de Caen, quelques photos du filage d’un « ballet chanté pour cinq voix et un orchestre (1933) de Kurt Weill (1900-1950) sur un texte de Bertold Brecht (1898-1956). 1933. Le monde bascule. Hitler est élu. En cette année noire où les Nazis brûlent les livres, Bertold Brecht, exilé, écrit un seul texte : Les Sept Péchés capitaux des petits bourgeois. Un texte insolent, grinçant et courageux qui dénonce bourgeoisie et clergé s’agenouillant devant la loi du plus fort ». (texte de présentation du Théâtre de Caen)

Très belle réussite, sur tous les plans. Comment dire alors qu’il résonne désagréablement en ces temps d’illibéralisme, de trumpisme, poutinisme et Xi Jing Pingisme, etc…..

Quelques photos

Jacques Osinski, mise en scène
Marion Lévy, chorégraphie

Nathalie Pérez (Anna)
Noémie Ettlin (Anna 2)
Manuel Nunez-Camelino(Frère 1)
Camille Tresmontant(Frère 2)
Guillaume andrieux (Père)
Florent Baffi (Mère)

Yann Chapotel, scénographie et vidéos
Catherine Verheyde, lumières
Hélène Kritikos, costumes
Marie Potonet, dramaturgie

Benjamin Lévy direction musicale
Orchestre Régional de Normandie

Ellaya : [Tribulations de jeunes filles (dé)rangées]

Présentation de travail de la compagnie ELLAYA (Laura Mazeaud [Chorégraphe], Judith Arazi et Shirley Damoisoncapello) au Sillon : Tribulations de jeunes filles [dé]rangées. Beau travail, sur la contrainte et la protestation (ma lecture). Beaucoup de dynamisme, de mouvement, sans céder sur la recherche de la cohérence et mettant l’esthétique au service du propos.

Intérieur (Musique – images – lecture et danse)

Des musiciens de l’Orchestre Régional de Normandie et Taya Skorokhodova dans des répétitions de « Intérieur » spectacle qui articule quatre modalités d’expression artistique (Musique, texte, danse et peinture) à partir de l’œuvre du peintre danois Vilhelm Hammershøi. Dans les locaux de la Rennaissance à Mondeville et de la Bibliothèque A. de Tocqueville à Caen.

Sur des textes de Philippe Delerm, Benjamin Lazar, regard artistique, Julie Brochier, costumes, Taya Skorokhodova, mise en scène et interprétation, Alain Hervé, hautbois, Agnès Vesterman, violoncelle, Karinn Helbert, cristal baschet

Moments intimistes, émouvants, du spectacle en préparation, et le plaisir d’assister à un travail de création d’artistes de talent.

« L’origine » répétition

Quelques photos d’une répétition, d’une pièce dont la chorégraphie est inspirée du Butô (danse des ténèbres)

« L’Origine », c’est une production de la Compagnie Ensuite En Corps, chorégraphiée par Liz Faris, avec lumières par Nikita Haluch et costumes par Christelle Barré, avec la participation d’Eglantine.

Danse – présentation de travail

La compagnie Ellaya en résidence au Sépulcre pour une création « Tribulation de jeunes filles (dé)rangées« . et une présentation « étape de travail ». La chorégraphie propose une belle nervosité, de l’énergie, des moments de conflictualité, de la tension contenue.

  • Chorégraphie : Laura Mazeaud
  • Interprétation (avec participation chorégraphique) : Judith Arazi – Géraldine Baroni – Laura Mazeaud
  • Création musicale : Johany Berland

Le Sépulcre : Espace de travail dédié à la danse dans une ancienne église désacralisée, qui aurait accueilli un morceau de la vraie croix…. Le lieu géré par la Coopérative Chorégraphique qui regroupe des compagnies de danse caeannaises.

Danse Création : ECHO

La compagnie NOESIS au Sépulcre pour une création : ECHO – Rituel Chorégraphique de réparation. Résidence de création août 2020 La Coopérative Chorégraphique. Photographies du travail, 7 et 13 août.

Une plongée au cœur des Métamorphoses !

Flora Pilet,  Alexandre Lepetit, Lara Gouix ,Mélanie Giffard & Alexandre Bibia .